Scénario de Aurélie Bévière

Elèves dans une prestigieuse école de serial killer, Dolly, Orson, Glenn et les autres doivent suivre des cours très spéciaux et tenter de se qualifier pour le Grand Tournoi Inter-école de Massacre. Comme si ça n’était pas suffisant à gérer pour des élèves de leur âge, ils vont également être confrontés à une mystérieuse machette et d’obscurs secrets de familles.

L’histoire se déroule à la Slash Academy qui est, comme son nom l’indique, une école destinée aux slashers, ces tueurs en série qui agissent à l’arme blanche. Un peu sur le modèle de l’école de sorcellerie dans Harry Potter, les élèves de cet établissement assistent à des cours aux intitulés insolites comme les cours de peur et « d’increvabilité », le cours de giclures artistiques et de sadisme, d’arme blanche et d’éventration, de mythologie, charisme et 6ème sens etc. Chaque professeur ressemble à la matière qu’il enseigne et son nom fait référence à un tueur en série (réel ou fictif).
Les élèves subissent les mêmes pressions que les jeunes élèves du collège ou du lycée (les devoirs, les révisions, les punitions, l’injustice des profs, la pression des parents) mais transposées dans un monde farfelu.
Les fans de cinéma de genre et en particulier d’horreur devraient s’y retrouver quelque soit leur âge grâce aux nombreuses références et codes du genre qui sont utilisés ou détournés.

Pin It on Pinterest